WhatsApp, qu'est-ce qui va vraiment changer à partir du 15 mai ?

Qui suis-je
Lluís Enric Mayans
@lluísenricmayans
WhatsApp, qu'est-ce qui va vraiment changer à partir du 15 mai ?

Voici ce qui se passera si vous acceptez les nouvelles conditions d'utilisation

Vous avez récemment reçu un message de WhatsApp qui vous a dit d'accepter certaines conditions et vous avez appuyé J ’accepte sans rien lire ? Nous expliquons ce que cela signifie.





À partir du prochain 15 mai (la date limite initiale était le 8 février), les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de WhatsApp changeront. Comment? Des informations supplémentaires seront fournies sur la manière dont les données sont traitées et sur la manière dont les entreprises peuvent utiliser les services Facebook pour gérer les chats WhatsApp (qui, rappelons-le, est une entreprise détenue par Facebook depuis 2014). Mais pas pour tous les utilisateurs de WhatsApp dans le monde, comme nous le préciserons sous peu.

L'avis publié sur WhatsApp se lit comme suit : « En appuyant sur J'accepte, vous acceptez les nouvelles conditions en vigueur à partir du 15 mai 2021. Après cette date, vous devrez accepter les nouvelles conditions pour continuer à utiliser WhatsApp" .

 

Quelles données WhatsApp partagera-t-il avec Facebook ?

À partir de cette date, WhatsApp commencera donc à partager les données des utilisateurs avec la société mère, Facebook.

Lequel? Noms, photos de profil, mises à jour de statut, numéros de téléphone, contacts, marque et modèle (et caractéristiques associées) du smartphone utilisé, système d'exploitation utilisé (Android, iOS), compagnie de téléphone.

Si dans le passé cela pouvait être volontaire, en février cela deviendra obligatoire. Beaucoup, sur le web et sur les réseaux sociaux, ont augmenté, menaçant de supprimer WhatsApp, Facebook et Instagram, pour passer à Telegram et à d'autres plateformes.

Ceci est la notification envoyée par WhatsApp à tous ses utilisateurs

Pour les utilisateurs européens, cela ne change pas grand-chose. La clarification par WhatsApp

Après cet "encerclement médiatique", WhatsApp a été contraint de réagir que les nouvelles conditions d'utilisation auxquelles les utilisateurs européens (c'est-à-dire toute l'Europe, y compris le Royaume-Uni et la Suisse) devront donner leur consentement N'incluent PAS également le partage de données avec Facebook.


La déclaration émane de la branche irlandaise de WhatsApp (d'où partent toutes les initiatives à destination des Européens), en la personne de Niamh Sweeney, directeur de la politique de WhatsApp pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique : « Il a été signalé à tort que les dernières mises à jour concernant les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de WhatsApp obligent les utilisateurs de la zone européenne à autoriser le partage de données avec Facebook à des fins publicitaires, sous peine de impossibilité de continuer à utiliser WhatsApp. C'est faux. Il n'y a aucun changement dans les pratiques de partage de données WhatsApp dans la zone européenne suite à la mise à jour. WhatsApp ne partage pas les données des utilisateurs de l'espace européen avec Facebook pour que ce dernier les utilise pour améliorer ses produits ou ses publicités".


En effet, dans l'Union européenne, le (RGPD), le règlement sur la protection des données personnelles. Poursuivant, Sweeney déclare : « Nous affirmons clairement ce concept à l'adresse suivante : https://faq.whatsapp.com/general/security-and-privacy/how-we-work-with-the-facebook-companies ».

Nous vous suggérons d'aller le lire. Vous constaterez en effet qu'« Aujourd'hui, Facebook n'utilise pas les informations de votre compte WhatsApp pour améliorer vos expériences avec les produits Facebook ou pour vous proposer des expériences publicitaires plus pertinentes sur Facebook », mais aussi que, depuis quelque temps, « Pour recevoir des services d'entreprises de Facebook, WhatsApp partage les informations que nous avons sur vous comme décrit dans la section « Informations collectées » de la Politique de confidentialité. Par exemple, pour fournir à WhatsApp des services de collecte de données statistiques, Facebook traite le numéro de téléphone que vous avez vérifié lors de votre inscription à WhatsApp, certaines informations sur votre appareil (les identifiants d'appareil associés au même appareil ou compte, la version du système d'exploitation, la version de l'application, des informations sur la plateforme, le préfixe international de votre numéro de mobile et le code réseau et les drapeaux qui permettent le suivi des consentements et des choix et contrôles adoptés) et certaines informations d'utilisation (la dernière fois que vous avez utilisé WhatsApp, le compte date d'enregistrement, le type de fonctionnalités que vous utilisez et à quelle fréquence) au nom de WhatsApp et conformément à nos instructions. De plus, WhatsApp partage des informations avec d'autres sociétés Facebook lorsque cela est nécessaire afin de promouvoir la sûreté, la sécurité et l'intégrité au sein des sociétés Facebook "


Alors les utilisateurs nationaux (et d'autres pays européens) peuvent-ils être rassurés ?

Dans une certaine mesure, oui. À l'avenir, cependant, si WhatsApp souhaite également apporter les mêmes changements ici en Europe, il ne pourra le faire qu'après un accord avec la Commission irlandaise de protection des données. Il le fera ? Personne ne peut savoir.


Seule certitude, après le rachat de WhatsApp par Facebook en 2014 pour le chiffre stratosphérique de 19 milliards de dollars, il semble que le moment soit venu de passer à la caisse. Et le marché européen est trop gourmand pour ne pas avoir à être exploité.

Qui voudrait lire quels sont les Conditions d'utilisation de WhatsApp pour la zone européenne (Royaume-Uni et Suisse inclus) en détail peut le faire un cette adresse. La politique de confidentialité è ici. Pour les règles qui doivent être acceptées par le reste du monde, cependant, le lien est cette.

Audio Video WhatsApp, qu'est-ce qui va vraiment changer à partir du 15 mai ?
ajouter un commentaire de WhatsApp, qu'est-ce qui va vraiment changer à partir du 15 mai ?
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.