Comment afficher les limitations de vitesse sur Google Maps

Qui suis-je
LluĂ­s Enric Mayans
@lluĂ­senricmayans
Comment afficher les limitations de vitesse sur Google Maps

Et obtenez des rapports de radars

Google Maps c'est sans aucun doute l'application de navigation par satellite la plus utilisée par les propriétaires de smartphones. Les raisons? Il est gratuit et provient du moteur de recherche le plus célèbre au monde, et est généralement assez fiable.





Une limitation majeure qui traîne depuis des années, cependant, est l'absence d'indicateur de la vitesse à laquelle nous roulons en voiture et les limites relatives établies par les autorités. Et éventuellement, quelque chose qui signale la présence de radars et de radars.

Vous souhaitez surfer sans limites à 1 Gigabit avec de la vraie fibre optique ? Cliquez ici pour vérifier si votre zone est couverte et pour découvrir le taux incroyable de InformaticsKings UltraFibra Giga !

Deux applications comblent cette lacune. Le premier est Velociraptor, qui affiche à la fois la vitesse actuelle du véhicule et les limites en vigueur sur un tronçon de route. Il s'agit d'une petite fenêtre flottante qui se chevauche automatiquement lorsque vous lancez Google Maps, et peut être déplacée à l'endroit de l'écran où, selon vos habitudes, cela dérange moins.

L'application gratuite prend les données de limitation de vitesse de sources comme le projet OpenStreetMap (gratuit), et à partir de cartes de TomTom e ICI (sur abonnement). Lorsqu'il est activé, il est capable de vous avertir lorsque la limite de vitesse de la route que vous traversez est dépassée.

Les autorisations demandées sont similaires à celles de Google Maps, et sont liées aux services de localisation et d'accessibilité. Après l'avoir essayé avec OpenStreetMap, nous nous sommes rendu compte que souvent les limites n'apparaissent pas (à leur place, il n'y a que deux tirets) même dans les zones très urbanisées. Une limite qui peut être dépassée, comme déjà évoqué, en s'abonnant à des cartes payantes.


Si vous souhaitez avoir un rapport en temps réel des radars fixes et mobiles, vous pouvez installer une autre application à côté de Velociraptor : RadarDroid Lite, qui avertit de la présence de radars grâce à une base de données constamment mise à jour par le site-communauté www.poigps.com



Une excellente alternative à la combinaison Velociraptor + RadarDroid Lite l'offre TomTom, le célèbre fabricant de navigateurs satellites pour voitures et motos.

L'application gratuite est disponible sur le Google Play Store Radars TomTom, qui permet de détecter aussi bien les radars fixes que mobiles (grâce au soutien d'une communauté), et peut être utilisé soit seul, soit en "superposition" sur Google Maps.

Ceux qui ne veulent pas "superposer" l'application sur Google Maps peuvent utiliser le très célèbre Waze (racheté il y a quelques années par Google et, selon certains critiques, empiré depuis qu'il s'est retrouvé entre les mains de Big G...) : alertes trafic en temps réel, informations directement des utilisateurs et limitations de vitesse déjà intégrées.


En ce qui concerne la fiabilité des deux, il s'avère que vous pouvez les essayer tous les deux sur des chemins que vous connaissez déjà : certains préfèrent Waze, d'autres continuent de se fier à Google Maps. Notre conseil est avant tout de ne pas se fier aveuglément à ces applications lorsqu'il s'agit de rapports de radars, il y a eu des cas où les utilisateurs se sont plaints de n'avoir reçu aucun avertissement concernant les radars parfaitement visibles.

Audio Video Comment afficher les limitations de vitesse sur Google Maps
ajouter un commentaire de Comment afficher les limitations de vitesse sur Google Maps
Commentaire envoyé avec succès ! Nous l'examinerons dans les prochaines heures.